BLOG

3 méthodes différentes pour vaincre la procrastination

Vaincre la procrastination

3 méthodes différentes pour vaincre la procrastination

La procrastination, cette tendance à remettre au lendemain ce que l’on pourrait faire le jour même, est un fléau qui touche bon nombre d’entre nous.

Que ce soit pour des tâches professionnelles, académiques ou même personnelles, repousser indéfiniment nos obligations peut devenir une habitude difficile à briser.

Les conseils habituels pour lutter contre ce phénomène incluent une bonne hygiène de vie : un sommeil réparateur, une pratique régulière d’exercice physique, une alimentation équilibrée, et même le recours à des douches froides pour stimuler la volonté.

Bien que ces méthodes aient prouvé leur efficacité, elles sont souvent répétées et peuvent ne pas résonner chez tout le monde.

C’est pourquoi cet article se propose d’explorer des voies moins conventionnelles, des méthodes surprenantes qui offrent une nouvelle perspective sur la lutte contre la procrastination.

Au lieu de se concentrer uniquement sur les aspects physiologiques ou les routines établies, nous allons plonger dans des stratégies psychologiques et organisationnelles innovantes.

Des techniques qui vont au-delà des solutions habituelles, en se penchant sur des approches originales pour stimuler votre motivation et transformer votre manière de travailler.

Préparez-vous à découvrir comment s’ennuyer volontairement, gamifier votre charge de travail ou adopter une méthode de gestion de tâches inspirée des rôles d’entreprise peuvent révolutionner votre productivité et vous aider à vaincre la procrastination une bonne fois pour toutes.

La méthode des 3 personnalités (3 en 1)

Dans la lutte contre la procrastination, une approche innovante consiste à repenser la manière dont nous organisons et exécutons nos tâches. Inspirée par les principes de gestion d’entreprise, la méthode 3 en 1 propose de diviser notre rôle en trois :

  • le CEO (Chief Executive Officer),
  • le Manager
  • l’Exécutant.

Cette stratégie, offre une structure permettant de clarifier nos objectifs, d’optimiser la planification et d’améliorer l’exécution de nos projets.

Le CEO en vous se concentre sur la vision à long terme. Ce rôle implique de définir les objectifs globaux, les grandes lignes stratégiques et ce que vous souhaitez accomplir. En tant que CEO de votre vie ou de vos projets, vous prenez des décisions clés qui orientent votre direction générale. Cette perspective élevée est cruciale pour s’assurer que vous travaillez sur ce qui compte vraiment pour vous, alignant vos actions avec vos valeurs et vos aspirations.

Le Manager interne est celui qui transforme la vision du CEO en un plan d’action réalisable. Il s’agit de décomposer les grands objectifs en tâches gérables, d’établir des échéances et de planifier les étapes nécessaires pour atteindre les objectifs fixés. Le Manager organise le quotidien, priorise les actions à entreprendre et prépare le terrain pour une exécution efficace. Il est le pont entre les ambitions à long terme et les actions quotidiennes.

L’Exécutant, enfin, est la partie de vous qui fait le travail. Sans distraction ni remise en question des directives, l’Exécutant se concentre sur l’accomplissement des tâches définies par le Manager, en suivant le plan établi pour atteindre les objectifs fixés par le CEO. Cette segmentation des rôles permet une concentration optimale sur la tâche à accomplir, réduisant la procrastination en clarifiant ce qui doit être fait et en éliminant l’indécision.

La beauté de cette méthode réside dans sa capacité à offrir une structure claire tout en séparant la planification de l’exécution. En adoptant ces trois casquettes, vous pouvez mieux gérer votre temps, réduire le stress lié à l’organisation de vos projets et augmenter significativement votre productivité. En outre, cette approche encourage une réflexion stratégique sur vos véritables objectifs, permettant de concentrer vos efforts sur ce qui a le plus d’impact.

Pour mettre en pratique la méthode 3 en 1, commencez par allouer des moments distincts à chacun de ces rôles. Par exemple, dédiez un temps chaque semaine pour être le CEO et réviser vos objectifs à long terme. Planifiez ensuite une session de planification en tant que Manager pour organiser la semaine ou le mois à venir. Enfin, au quotidien, endossez le rôle de l’Exécutant, en vous concentrant uniquement sur l’accomplissement des tâches prévues.

En résumé, cette approche tridimensionnelle de la gestion des tâches et du temps offre une solution puissante pour ceux qui cherchent à vaincre la procrastination. Elle permet de clarifier les objectifs, d’organiser le travail de manière efficace et d’exécuter les tâches avec une concentration renouvelée, rendant ainsi le processus de travail plus fluide et moins sujet à la tendance de remettre à plus tard.

Pour en savoir plus, je vous conseille cette vidéo que j’avais réalisé : https://webandfree.com/etre-un-freelance-efficace-la-methode-3-en-1/

Rendre le travail attractif par l'ennui

La méthode 3 en 1 décrite dans le premier chapitre offre une structure solide pour s’organiser et planifier son travail en séparant les rôles de CEO, de Manager et d’Exécutant. Cependant, même avec une organisation impeccable, il arrive que la procrastination s’infiltre, particulièrement dans le rôle de l’Exécutant.

Parfois, malgré une planification minutieuse et une compréhension claire de ce qui doit être accompli, l’attrait des distractions ou le sentiment d’appréhension face à la tâche peut nous amener à reporter indéfiniment notre action.

Dans ce contexte, une approche inattendue pour contrer la procrastination consiste à embrasser l’ennui. Dans un monde où l’accès constant à la stimulation est la norme, notre incapacité à tolérer l’ennui peut nous pousser à chercher des distractions plutôt que de nous atteler à des tâches moins immédiatement gratifiantes. Pourtant, s’immerger volontairement dans l’ennui peut être une stratégie surprenante pour rendre le travail subséquent plus attirant.

La pratique de l’ennui volontaire consiste à se donner l’espace et le temps de ne rien faire. Imaginez-vous assis à votre bureau, sans aucune distraction à portée de main – pas de téléphone, d’ordinateur allumé sur des sites web divertissants, ou de tout autre objet susceptible de capter votre attention. Vous vous engagez à rester dans cet état pendant une durée déterminée, disons 20 minutes, résistant à l’envie de combler ce vide par quelque activité que ce soit. L’objectif est de créer un contraste marqué entre cet état d’ennui profond et la tâche que vous avez à accomplir.

Après cette période d’ennui volontaire, lorsque vous commencez votre travail, vous pourriez découvrir que votre perception de la tâche a changé. Les activités qui paraissaient autrefois rébarbatives ou intimidantes peuvent désormais sembler relativement engageantes ou au moins plus supportables.

Ce reset de votre seuil de stimulation rend le travail non seulement plus attrayant par comparaison mais peut également augmenter votre capacité à vous concentrer et à rester engagé dans la tâche à accomplir.

Gamification du travail

Malgré une organisation impeccable et l’adoption de l’ennui volontaire comme outil pour combattre la procrastination, il se peut que l’engagement envers nos tâches fléchisse encore. Heureusement, il existe une méthode ludique et efficace pour raviver notre motivation : la gamification du travail.

Cette approche consiste à intégrer des éléments de jeu dans nos routines professionnelles ou d’étude pour rendre le processus plus engageant et, par conséquent, moins susceptible à la procrastination.

Transformer le travail en jeu peut prendre diverses formes, allant de l’instauration de récompenses à la mise en place de défis personnels.

L’objectif est de stimuler notre engagement par le plaisir et la satisfaction, plutôt que par la seule nécessité ou obligation.

Voici quelques stratégies pour gamifier votre travail :

  1. Défis de temps : Fixez un chronomètre pour des sessions de travail intensives de 25-30 minutes, suivies de courtes pauses. Cette technique, connue sous le nom de Pomodoro, crée un sentiment d’urgence et un défi à relever, rendant chaque session de travail semblable à un mini-jeu où l’objectif est de battre le chronomètre.

  2. Système de points et de récompenses : Attribuez-vous des points pour chaque tâche accomplie, avec des récompenses prédéfinies une fois un certain nombre de points atteint. Les récompenses peuvent varier de petites indulgences, comme une pause-café spéciale, à de plus grandes gratifications, telles qu’une soirée de détente ou un achat désiré.

  3. Challenges créatifs : Imposez-vous des contraintes ou des challenges ludiques pour accomplir vos tâches. Par exemple, réaliser un projet en utilisant une nouvelle technologie ou méthode que vous n’avez jamais essayée auparavant. Cela peut renouveler votre intérêt pour le travail et stimuler votre créativité.

  4. Compétitions amicales : Si possible, organisez des compétitions ou des défis avec des collègues ou des amis qui travaillent également sur des projets. Le sens de la compétition peut augmenter votre motivation et vous pousser à accomplir vos tâches plus efficacement.

  5. Variation de l’environnement de travail : Changez régulièrement de lieu de travail si vous le pouvez. Travailler depuis un café, une bibliothèque, ou même un parc peut rendre votre routine plus stimulante et agréable. Le simple fait de modifier votre environnement peut vous aider à rester mentalement frais et engagé.

Ajouter une touche de nouveauté à votre manière de travailler peut faire une différence significative dans votre lutte contre la procrastination. En rendant le travail amusant et engageant, vous transformez les tâches répétitives ou intimidantes en opportunités de jeu et d’apprentissage. Cette approche ne se limite pas à augmenter votre productivité ; elle enrichit également votre expérience professionnelle, transformant les obligations en occasions de plaisir et de satisfaction personnelle.

En intégrant ces éléments ludiques dans votre routine de travail, vous découvrirez peut-être que la procrastination devient moins un obstacle et plus un défi à surmonter avec créativité et enthousiasme. La gamification du travail n’est pas seulement un moyen de rendre les tâches plus supportables ; c’est une stratégie pour redécouvrir la joie et l’excitation dans votre parcours professionnel ou académique.

Très efficace quand cela fait des années que vous faites la même chose et que vous avez besoin de renouveau.

Conclusion

Au fil de cet article, nous avons exploré trois méthodes surprenantes pour vaincre la procrastination, chacune offrant une perspective unique et innovante sur la manière de s’engager dans notre travail. De la structuration de nos rôles en CEO, Manager et Exécutant, à l’adoption de l’ennui volontaire comme stratégie de motivation, jusqu’à la gamification de nos tâches quotidiennes, ces approches divergent des conseils habituels et ouvrent de nouvelles voies pour stimuler notre productivité.

La clé pour combattre efficacement la procrastination réside dans la variété et l’adaptabilité. En reconnaissant que les méthodes traditionnelles ne résonnent pas avec tout le monde, nous avons souligné l’importance de trouver des stratégies qui correspondent à nos propres besoins, préférences et styles de travail. Que ce soit en redéfinissant notre structure organisationnelle, en embrassant des périodes d’ennui, ou en transformant le travail en une série de jeux engageants, chaque méthode apporte son lot de réflexions sur la manière dont nous percevons et abordons nos responsabilités.

Il est essentiel de se rappeler que la lutte contre la procrastination est un processus continu, qui nécessite patience et persévérance. Les stratégies présentées ici ne sont pas des solutions miracles mais des outils que nous pouvons adapter et intégrer dans nos routines pour créer un environnement de travail plus productif et satisfaisant. En expérimentant et en ajustant ces méthodes à notre contexte personnel, nous pouvons progressivement surmonter la tendance à remettre au lendemain, transformant ainsi notre rapport au travail et à la gestion du temps.

La procrastination, bien que frustrante, peut également être l’occasion de réévaluer nos méthodes de travail et de découvrir des approches plus adaptées à nos besoins. En adoptant ces stratégies surprenantes, nous ne faisons pas seulement face à la procrastination ; nous ouvrons la voie à une productivité renouvelée, à une créativité épanouie et à un bien-être accru dans notre vie professionnelle et personnelle. Engagez-vous dès aujourd’hui dans cette démarche d’exploration et de découverte, et observez comment ces méthodes peuvent transformer votre manière de travailler et, par extension, votre vie.

Questions fréquentes

Les méthodes traditionnelles se concentrent souvent sur l’amélioration de la santé physique et mentale (sommeil, exercice, nutrition) ainsi que sur la mise en place de routines et d’habitudes structurées. Les méthodes surprenantes, comme celles abordées dans cet article, explorent des stratégies psychologiques et ludiques, telles que l’ennui volontaire, la gamification, et la segmentation des rôles dans le processus de travail, pour stimuler la motivation et l’engagement de manière innovante.

La méthode 3 en 1 aide à réduire la procrastination en clarifiant et en séparant les responsabilités de planification, d’organisation et d’exécution des tâches. En adoptant les rôles de CEO, Manager et Exécutant, vous pouvez mieux gérer votre temps, prioriser vos tâches et vous concentrer sur l’action sans vous laisser submerger par l’ampleur du projet ou par l’indécision.

Oui, l’ennui volontaire peut être une stratégie efficace pour combattre la procrastination. En s’ennuyant délibérément, on réinitialise notre seuil de stimulation et rend les tâches de travail subséquentes relativement plus attrayantes. Cette méthode permet de contrer l’overstimulation constante de notre environnement et d’augmenter notre capacité à nous engager dans des tâches qui nécessitent une concentration soutenue.

La gamification du travail consiste à appliquer des éléments et des principes de jeu dans le contexte professionnel ou académique. Cela inclut la mise en place de défis, de systèmes de points, de récompenses, et de changements d’environnement pour rendre le processus de travail plus engageant et amusant. Cette approche vise à augmenter la motivation et l’engagement en transformant les tâches routinières ou intimidantes en activités stimulantes et gratifiantes.

Bien que ces méthodes soient flexibles et puissent être adaptées à une large gamme de tâches et de projets, l’efficacité de chaque stratégie peut varier selon la personne, le type de travail et le contexte. Il est recommandé d’expérimenter avec ces différentes approches, d’ajuster selon les résultats et les préférences personnelles, et de trouver le meilleur équilibre qui répond à vos besoins spécifiques en matière de productivité et de gestion du temps.

Johann
Johann
Freelance Webmaster, et Web Entrepreneur je partage mes conseils sur la création de site Internet, le Freelancing et le Digital Nomadime.

Rejoignez WebAndFree sur les réseaux

Youtube Facebook Instagram Linkedin Tiktok

Partager cet article

Vous aimerez sûrement aussi

Dans le même genre que "3 méthodes différentes pour vaincre la procrastination" je vous invite à continuer votre lecture avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez la newsletter

Newsletter

Offre exceptionnelle cette semaine sur la formation Culture Web Frontend

Demande de financement Pôle Emploi

Il est possible de faire financer cette formation par Pôle Emploi.
La procédure peut prendre quelques semaines.
Pour en savoir plus, merci de compléter le formulaire ci-dessous :

En Janvier 2024

-20%

sur tout le catalogue
DE FORMATIONS
avec le code promo :

YOUPICEST2024

Bonne année :)