BLOG

Doit-on vendre son temps en tant que freelance débutant ?

Comment arreter de vendre son temps ?

Doit-on vendre son temps en tant que freelance débutant ?

En tant que freelance créateur de site internet, il est important de bien gérer et valoriser votre temps. Lorsque vous débutez, vous pouvez choisir différente manière de facturer.
Les approches ont leurs avantages et inconvénients, et peuvent se cumuler.
Le choix dépendra de la situation et de vos préférences. 

Vendre son temps, c'est mal ?

On entend souvent sur Internet que vendre sont temps est une mauvaise chose.

La vérité ?

C’est la chose la plus simple pour débuter son activité d’entrepreneur, et notamment pour passer de salarié à freelance.

Bien entendu, cela à ces limites, on n’a tous que 24h par jour à proposer au maximum. Et donc on arrivera forcément à un moment donné à un plafond.

Mais si on sait bien se vendre, on peut déjà très bien vivre en vendant son temps. Et ceci beaucoup plus rapidement qu’en choisissant la solution de ne pas vendre son temps.

Décorréler complètement son temps de l’argent peut prendre du temps

En effet, décider de ne pas vendre son temps et décorréler le temps et l’argent est une très bonne idée, mais plus complexe et risquée à mettre en place.

Elle demande une expertise plus avancée.

C’est pourquoi, je pense qu’en tant que débutant, il est plus simple de commencer en vendant des prestations de services en échange de son temps, puis petit à petit, d’augmenter la valeur que l’on apporte, voir d’automatiser ou de productiser pour décorréler progressivement notre temps avec l’argent.

Avant de commencer : Calculer votre TJM

Le TJM (Taux Journalier Moyen) est le meilleur moyen de commencer à facturer ses prestations lorsque l’on est débutant. Cela permet de s’assurer de ne pas mettre en péril sa jeune entreprise et de proposer un tarif juste pour tous les partis. 

Les facteurs influençant le TJM

Le montant du TJM peut être très subjectif et varier en fonction :

  • des compétences,
  • de l’expérience,
  • des réalisations passées,
  • du marché et du lieu,
  • l’inflation
  • ….

Conseil : Il est important de revaloriser régulièrement son TJM, une fois par an par exemple.

CHOIX 1 : facturation au temps passé

Cette solution s’adapte bien pour les demandes difficilement chiffrables.
Basé sur le TJM, ou taux horaire.

Avantages

  • Vous êtes payé pour toutes les heures travaillées, ce qui peut être rassurant lorsque vous débutez,
  • Les clients ont une idée claire du coût horaire.

Inconvénients

  • Les clients peuvent être réticents à payer voir à signer avec vous pour des gros projets. Surtout si vous n’êtes pas en mesure de donner au moins une estimation, du nombre de jours.

Exemples de prestations

  • Reprise en main d’un site internet,
  • Ajout de contenu sur un site internet,
  • Vente d’un site pour un client pointilleux, sous réserve de valider chaque étape au fur et à mesure,

CHOIX 2 : Facturation au projet basé sur le TJM

Quand on fait des projets sur mesures, il peut être difficile de proposer une facturation au temps passé car le client ne voudra pas travailler avec vous.

De même il serait risquer de faire un forfait, vu que l’on ne maitrise pas tout.

La solution est de chiffrer le projet en se basant sur le temps estimer à passer en jours, de multiplier par le TJM puis d’ajouter une marge de sécurité.

Avantages :

  • Vous pouvez gagner plus si vous terminez le projet rapidement et efficacement,
  • Les clients savent dès le départ combien coûtera le projet, ce qui peut les rassurer.

Inconvénients

  • Si le projet prend plus de temps que prévu, vous pouvez finir par être moins bien payé qu’à l’heure.

Exemples de prestations

  • Site Internet sur mesure.
 

CHOIX 3 : Facturation au forfait

Vous avez un service qui est bien cadré et vous maitrisez tous les processus. Alors vous pouvez créer des forfaits.

Avantages :

  • Vous pouvez gagner plus si vous terminez le projet rapidement et efficacement, et si vous avez bien maîtrisez les processus alors vous êtes rentables,
  • Fonctionne bien sur les niches. On peut parler de productisation de service.
  • Les clients savent dès le départ combien coûtera le projet, ce qui peut les rassurer.

Inconvénients

  • Vous restez limité au forfait que vous proposez, vous pouvez proposer des options,
  • Cela s’adapte mal aux projets sur mesure.

Exemples de prestations

 

CHOIX 4 : Facturation au résultat

Un autre moyen peut être de facturer au résultat.

On ne va pas se le cacher, ceci peut être difficile. Il faut que vous puissiez garantir que votre site internet apporte des résultats concrets à votre client.

Généralement on propose ce genre de service quand on peut avoir un direct impact sur le traffic du site. Par exemple dans le cadre de prestation de publicité. On peut récupérer un pourcentage des ventes.

Avantages :

  • Vous pouvez gagner plus si vous faites bien votre travail,
  • Les clients savent dès le départ combien coûtera le projet, ce qui peut les rassurer.

Inconvénients

  • Vous pouvez ne rien gagner si vous n’obtenez pas les résultats demandés,

Exemples de prestations

  • Site Internet avec un objectif de vente en ligne.
 

L'importance de tracker son temps

Dans tous les cas je vous recommande fortement de tracker votre temps pour suivre votre rentabilité.

Pour cela je vous recommande 2 outils :

Toggl

Outil très pratique qui permet de chronométrer votre temps lorsque vous travaillez sur un projet. Il permet également de faire des rapports détaillés par projet / client.
Essayer Toggl

Freebe - Comptabilité pour Micro Entrepreneurs

Le meilleur logiciel de comptabilité en ligne pour Micro-Entrepreneurs.

2 mois gratuits avec le code :
JOHANNROCHE
Essayer Freebe
Réduction

Aller plus loin et augmenter sa valeur perçue

On peut aussi augmenter ses tarifs en augmentant sa valeur perçue et en comprenant la valeur que l’on va apporté au client. Nous sommes en train de rédiger un article à ce propos. Pensez à vous abonner à la newletter (bas de page) pour être informé quand l’article sera en ligne.

Conclusion

Avant de commencer, il est important de calculer son TJM pour savoir combien il faut se vendre au minimum pour assurer la rentabilité de son entreprise.
Ensuite il est important d’évaluer vos compétences, votre expérience et vos préférences pour déterminer la meilleure approche pour vous.

Vous pouvez également envisager de combiner les méthodes, en facturant certains projets à l’heure et d’autres au forfait, en fonction de la nature du travail et de vos relations avec les clients.

Picture of Johann
Johann
Freelance Webmaster, et Web Entrepreneur je partage mes conseils sur la création de site Internet, le Freelancing et le Digital Nomadime.

Rejoignez WebAndFree sur les réseaux

Youtube Facebook Instagram Linkedin Tiktok

Partager cet article

Vous aimerez sûrement aussi

Dans le même genre que "Doit-on vendre son temps en tant que freelance débutant ?" je vous invite à continuer votre lecture avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez la newsletter

Newsletter
Noté 5/5 par tous nos élèves

Offre exceptionnelle cette semaine sur la formation Culture Web Frontend

Demande de financement Pôle Emploi

Il est possible de faire financer cette formation par Pôle Emploi.
La procédure peut prendre quelques semaines.
Pour en savoir plus, merci de compléter le formulaire ci-dessous :

En Janvier 2024

-20%

sur tout le catalogue
DE FORMATIONS
avec le code promo :

YOUPICEST2024

Bonne année :)