BLOG

Qui doit payer le nom de domaine et l’hébergement d’un site internet ? Le client ou le freelance ?

NDD hébergement

Qui doit payer le nom de domaine et l’hébergement d’un site internet ? Le client ou le freelance ?

Je commence cet article par vous féliciter, chers Webmasters, parce que si vous le lisez, c’est que vous avez peut-être vendu un site internet. alors, félicitations ! Vous vous posez maintenant peut-être la question suivante : qui doit acheter le nom de domaine et l'hébergement ? Est-ce le client ou moi-même ? C’est une question qui revient fréquemment chez mes élèves dans le cadre de ma formation Devenir Freelance Webmaster en 8 semaines. Si vous vous la posez aussi, alors cet article est fait pour vous ;). Lisez bien jusqu’à la fin, chers Webmasters, vous trouverez une anecdote ludique à la fin de cet article !

Qui achète le nom de domaine et l’hébergement ?

Fin du suspense, je réponds à la question ! Le nom de domaine appartient à votre client, pas à vous ; c’est donc à lui de le payer.
Concernant l’hébergement, c’est la même chose, dans 90% des cas (je vous parlerai des 10% à la fin de cet article).

Comment expliquer ça au client ?

Faites une analogie

Utilisez une analogie pour les aider à mieux comprendre. Par exemple :

  • Le nom de domaine, c’est comme un numéro de téléphone ; il permet de joindre le site Internet qui appartient à votre client.
  • L’hébergement, c’est l’équivalent du forfait téléphonique ; le numéro de téléphone ne fonctionne pas sans lui.

De ce point de vue, il paraît en effet plus logique de se dire que la charge du nom de domaine et de l’hébergement est à attribuer à votre client ; il paie son téléphone avec le numéro attribué (aka le site que vous créez) et son forfait téléphonique (aka l’offre d’hébergement).

Insister sur la notion de propriété

Il faut insister auprès de votre client sur le fait qu’il est propriétaire de son nom de domaine et de son offre d’hébergement ; ainsi, l’idée de prendre ces frais en charge lui paraîtra naturelle.

Comment aider votre client à acheter son nom de domaine et son offre d’hébergement ?

Vous avez trois possibilités :

  • Mettez sur pied une petite procédure imagée que vous envoyez à votre client pour lui indiquer quoi faire et ou cliquer. N’oubliez pas de lui demander les accès nécessaires pour que vous puissiez travaillez !
  • Mettez sur pied une petite procédure vidéo (que vous avez faites avec Loom par exemple). N’oubliez pas de lui demander les accès nécessaires pour que vous puissiez travaillez !
  • Si vous êtes suffisamment à l’aise, faites-le directement avec votre client, en sa présence ; vous pouvez ainsi directement prendre les accès pour travailler.

Votre client sera ainsi l’unique propriétaire de son espace numérique ; vous êtes ainsi non responsable en cas de problème.

WHOIS – un outil utile

WHOIS est un outil qui permet de trouver le propriétaire d’un nom de domaine donné.
Il s’agit d’une petite commande à taper sur MAC ou Linux.
Si vous travaillez sur Windows, je ne crois pas que ça marche ; tapez la commande ‘WHOIS’ sur Google et vous pouvez retrouver le propriétaire d’un nom de domaine facilement.

Cet outil est très utile juridiquement ; il permet aux autorités en cas de problème sur le plan légal lié à un nom de domaine de contacter la bonne personne très vite.

Être propriétaire de son nom de domaine : un gage de sécurité pour votre client

Dans l’éventualité où votre client ne souhaite plus travailler avec vous, il est tout à fait libre de le faire ; il n’est pas ‘coincé’ avec vous.
Lui donner cette information, avant même de démarrer la collaboration avec lui, lui permettra de se sentir rassuré de ce côté-là.

L’anecdote que je vous raconte en fin d’article vous fera prendre conscience que ça ne se passe pas toujours bien ! Patience, vous y êtes presque !

Les possibilités de revente d’hébergement

Parfois, j’ai rencontré certains Webmasters initiés qui cherchaient à prendre une offre d’hébergement comprenant un package de plusieurs noms de domaine à héberger sur leur serveur, puis à revendre les hébergements à leurs clients.

Certains hébergeurs proposent ce genre de solutions, comme OVH par exemple.

Attention tout de même, je m’autorise à vous donner un avis là-dessus. Je pense que cette solution est adaptée pour des Webmasters initiés, pas pour les débutants. En effet, gérer un serveur est un métier en soi et, si vous êtes débutant, vous pouvez vite être perdu…!
Par contre, si vous êtes initié, ça peut être un bon plan pour vous.

La revente d’hébergement d’un point de vue juridique

Si vous voulez opter pour ce genre de solution ; pensez à l’aspect juridique.
Je vous conseille de faire un contrat avec votre client qui récapitule l’ensemble des prestations prévues ; ainsi, vous serez couverts en cas de problème.

Les hébergements que je recommande à mes clients avec des réductions

Dans la majorité des cas, je laisse mes clients prendre leur hébergement. Je leur recommande deux hébergeurs avec des codes de réduction.

O2SWITCH

O2Switch présente l’avantage d’être un hébergeur français.
Cliquez ici pour consulter le bon de réduction que j’offre à mes clients (15% sur la première année).

CLOUDWAYS

J’utilise Cloudways pour les sites un peu plus gros, pour lesquels j’ai besoin de vitesse de navigation, et de scaler (dans le cas de sites avec pas mal de trafic, on peut ajouter des serveurs et modifier leur taille pour s’adapter à un gros afflux de visiteurs par exemple).
À noter que Cloudways ne permet pas de gérer de nom de domaine.
Cliquez ici pour consulter le bon de réduction que j’offre à mes clients (10% sur les premiers mois).

Vous pouvez faire de même, établir un partenariat avec un hébergeur de manière à pouvoir faire bénéficier vos clients de réductions sur leur offre d’hébergement.

Est-ce que ce ne serait pas plus simple d’héberger les noms de domaines de mes clients sur ma propre offre d’hébergement ?

C’est possible, mais il faut faire très attention à la sécurité. Vous devez faire attention à bien cloisonner vos noms de domaine. En cas de hacking, il serait dommage que tous vos sites soient impactés !

En effet, quand un site se fait pirater, les pirates peuvent remonter d’un site à l’autre s’ils ne sont pas cloisonnés, et vous pouvez tout perdre d’un coup !
Si vous êtes dans le cas où vous hébergez les sites de tous vos clients, vous n’allez vraiment pas passer un bon moment !

O2Switch – gestion des univers

O2Switch propose ce genre de solution, un tutoriel existe pour isoler vos sites les uns des autres (gestion des univers).

CLOUDWAYS

Cloudways fonctionne avec des serveurs séparés donc vous n’avez pas à vous soucier du cloisonnement.

Pour résumer

Pour résumer cet article chers Webmasters :

  • Le nom de domaine appartient à votre client ; c’est donc lui qui l’achète.
  • Il en est de même pour l’hébergement, dans 90% des cas.
  • Si vous vous sentez de gérer l’hébergement vous-même, libre à vous mais soyez prudent sur la sécurité et sur la partie juridique.

C’est l’heure de l’anecdote !

Il m’est déjà arrivé qu’une femme me contacte pour me parler d’un souci avec le webmaster qui a créé son site ; le webmaster en question avait créé le nom de domaine et l’hébergement à son nom.
Un conflit s’est installé entre eux, et un tourbillon de paperasse administrative (et un passage au tribunal évité de justesse) plus tard, elle a pu récupérer ses données.
Je vous recommande d’être très vigilant ; un tel conflit pourrait nuire définitivement à votre entreprise ainsi qu’à celle de votre client !

Conclusion

Voilà, chers Webmasters, j’espère que cet article a éclairé votre lanterne sur le sujet du nom de domaine et de l’hébergement pour vos clients !

N’hésitez pas à me contacter sur mes réseaux sociaux ci-dessous ou en commentant cet article si quelque chose n’est pas clair !

Le sujet de la semaine prochaine portera sur 4 croyances limitantes qui vous empêcheront de vendre des sites plus chers.

À la semaine prochaine, donc ;).

Pour aller plus loin

Si cet article vous a plu, commentez-le et partagez-le !
Je vous remets ci-dessous les liens évoqués dans l’article, et quelques petits bonus, si vous êtes intéressés pour mieux connaître le métier de Webmasters ;).

Johann
Johann
Freelance Webmaster, et Web Entrepreneur je partage mes conseils sur la création de site Internet, le Freelancing et le Digital Nomadime.

Rejoignez WebAndFree sur les réseaux

Youtube Facebook Instagram Linkedin

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Vous aimerez sûrement aussi

Dans le même genre que "Qui doit payer le nom de domaine et l’hébergement d’un site internet ? Le client ou le freelance ?" je vous invite à continuer votre lecture avec :

2 réponses

  1. Hello
    Je prends contact avec ton site. J’ai tellement de questions que je vais aller à l’essentiel. J’ai voulu avoir un domaine et un hébergement par Hostinger et l’horreur. Ensuite certains me parlent OVH et d’autres O2switch. Me Voici perdue et toujours sans mon site. Quels sont tes conseils stp ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rejoignez la newsletter

Newsletter