BLOG

L’histoire des Navigateurs Internet

L'histoire des navigateurs web

L’histoire des Navigateurs Internet

Vous êtes actuellement en train d’utiliser l’un d’entre eux !

Vous voyez de qui je parle ?

Je parle des navigateurs web !

Et dans cette article, nous allons explorer ensemble  leur histoire.

Pour une expérience plus immersive, je vous recommande cette vidéo :

Chapitre 1 : Les premiers navigateurs

Dans les années 90, Tim Berners-Lee, un informaticien travaillant au CERN, a créé le premier site web et navigateur web appelé WorldWideWeb.

Tim Berners-Lee au CERN

Nous avions déjà vu son histoire dans l’article sur l’histoire du premier site internet au monde.

Ce navigateur, qui était également un éditeur HTML, a lancé les bases du web tel que nous le connaissons aujourd’hui.

En 1993, le navigateur Mosaic est apparu sur la scène.

NCSA Mosaic

Développé par l’équipe de la NCSA et supervisé par Marc Andreessen, Mosaic est devenu le premier navigateur à offrir une interface graphique conviviale, facilitant ainsi l’accès à Internet pour le grand public.
Il a notamment permis d’afficher les premières images, comme celle d’un groupe de musique du CERN.

Les horribles Cernettes. Premières image affichée sur un site Internet
Les horribles Cernettes. Premières image affichée sur un site Internet. Et d’ailleurs, voici la première Image. Il s’agit d’un un groupe de musique du CERN.

Chapitre 2 : La guerre des navigateurs - Episode 1

En 1994, Netscape lance son navigateur Netscape Navigator, coûtant 49$.

Une grande partie de l’équipe de la NCSA, dont Marc Andreessen, a rejoint Netscape pour développer ce projet.

L'équipe Netscape

Netscape Navigator a rapidement gagné en popularité grâce à plusieurs facteurs clés :

  • une interface utilisateur conviviale,
  • des fonctionnalités innovantes telles que les cookies, JavaScript et les cadres (frames),
  • une rapidité de chargement des images
  • et (LOL) une mascotte verte (un lézard).

Mais ça, c’était avant que Microsoft pointe le bout de son nez.
Ou plutôt son navigateur : Internet Explorer.

D’ailleurs c’est drôle, mais en faisant mes recherches je me suis aperçu qu’en 1993, donc avant que Netscape soit lancé, Bill Gates déclarait que :

Intéressant de voir comment n’importe quel entrepreneur peut se tromper royalement en manquant une opportunité importante.

Mais bon, comme dit l’adage, “Il n”y a que les c**s qui ne change pas d’avis et Microsoft voyant l’effervescence de Netscape, décide de lancer Internet Explorer 1.0 le 16 aôut 1995.

Disquette d'installation Internet Explorer 1.0

Durant cette période et ce pendant plusieurs années, il était très fréquent pour les concepteurs de sites web d’afficher des logos sur le site du type : « Site optimisé pour Netscape » ou « Site optimisé pour Internet Explorer »

Site Optimisé pour Netscape ou Internet Explorer

Ceci s’expliquait par 2 raisons :

1- Le rendu d’un site pouvait être différent d’un navigateur à l’autre et c’était plus facile de prévenir l’internaute que le site était optimisé pour tel ou tel navigateur que de passer du temps à le rendre « compatible »

Différence d'interprétation de code d'une tableau HTML entre Netscape Navigator et Internet Explorer
Différence d'interprétation de code d'une tableau HTML entre Netscape Navigator et Internet Explorer

2- Des groupes se constituaient pour soutenir les navigateurs et leurs principes, de manière similaire à ce que l’on observe aujourd’hui avec les fans inconditionnels d’Apple et d’Android.

Durant cette période Internet Explorer a littéralement mangé le marché.

La preuve sur ce graphique représentant en bleu le pourcentage de personne utilisant Internet Explorer et en vert Netscape Navigator.

Part de marché des navigateurs
Part de marché des navigateurs (source : Wikipedia)

En 1998, AOL, le fournisseur d’accès le plus connu de l’époque, rachète Netscape pour plusieurs milliards de dollars, espérant ainsi concurrencer Internet Explorer, mais ils n’y parviendront pas.

Microsoft, de son côté, rend Internet Explorer indispensable dans son écosystème, ce qui le conduira à des poursuites antitrust aux États-Unis et en Europe.

Ainsi, Microsoft Internet Explorer émerge en tant que grand gagnant de cet épisode 1 de la guerre des navigateurs.

Chapitre 3 : La guerre des navigateurs - Episode 2

Nous sommes au début des années 2000. Microsoft domine avec Internet Explorer. Mais des challengers sont là depuis quelque temps et tendent à bousculer ce marché.

On a par exemple la version 4.0 d’Opera qui, après avoir fait un début d’apparition en 1995, commence à toucher plus de marché.

Le petit navigateur norvégien se revendique notamment comme étant innovant, plus rapide, faible en consommation de ressources et multiplateforme.

Opera 4.0

Au printemps 2002, le projet Firefox né et est poussé par Mozilla.

Il s’appellera d’abord Phoenix, Puis Firebird.

A ce propos Mozilla est né en 1998 pour faire face à la concurrence croissante d’Internet Explorer.

Et vous savez qui est fait partie de l’histoire de la création de Mozilla ?

Netscape !

Netscape Family

En effet, historiquement, le nom Mozilla a été utilisé au sein de l’entreprise Netscape Communications comme nom de code pour le navigateur web Netscape Navigator.

C’est pourquoi la mascotte de Mozilla est également un lézard, mais cette fois-ci rouge.

Netscape a effectivement décidé de publier le code source de son navigateur afin de permettre à la communauté des développeurs de contribuer à l’amélioration du navigateur et de stimuler l’innovation.

Et donc notre fameux Firefox est en quelque sorte un petit fils de Netscape !

C’est d’ailleurs aussi à Firefox que l’on doit la fonctionnalité “Inspecter l’élément”. Cette fonctionnalité avait été introduite avec l’extension Firebug. Fonctionnalité aujourd’hui très utilisée pour tous les créateurs de site et implémentée sur tous les navigateurs.

Firebug pour inspecter le code du site

Pendant ce temps, Apple n’ayant pas de navigateur, proposait Internet Explorer à ses utilisateurs. L’image ci-dessous fait mal aux yeux !

Internet Explorer sur MAC

Mais au bout d’un moment Microsoft à arrêter progressivement de développer son navigateur pour Mac OS, et Apple a décidé de créer Safari.
Ainsi Safari 1.0 est né le 7 Janvier 2003.

Tout ce petit monde va cohabiter et, à partir de 2005, on note une régression de la part de marché d’Internet Explorer.

C’est également en 2005 que l’on voit apparaître pour la première fois la fonctionnalité de Navigation Privée sur un navigateur. C’est Safari 2.0 qui la proposera !

En décembre 2008, sort le navigateur Google Chrome, édité par Google.

Il est présenté notamment comme :

  • le plus rapide
  • le plus minimaliste, avec une interface différente de ses concurrents
  • le plus stable (pas de bugs comme Internet Explorer)
  • avec des mises à jour automatiques et silencieuses (contrairement à son concurrent Internet Explorer 6.0, par exemple)

Ce qui est intéressant de noter, c’est que Google Chrome vient du projet Google Chromium, un projet de développement du navigateur Web basé sur une licence libre que tous les développeurs peuvent s’approprier. Nous verrons dans la suite de la vidéo que Google Chromium sera utilisé par d’autres navigateurs dans le futur.

Google Chrome

En 2010, Microsoft se voit obligé d’afficher un bandeau pour laisser ses utilisateurs choisir le navigateur qu’ils souhaitent utiliser. Un coup dur pour Internet Explorer.

En 2011, Google Chrome atteint la troisième place du podium des navigateurs les plus utilisés, juste derrière Internet Explorer à 57 % de parts de marché et Firefox à 20%.

En 2012, Chrome devient le navigateur le plus utilisé en dépassant littéralement tous ses concurrents !

C’est ainsi que Google Chrome sortira gagnant de ce second épisode de la guerre des navigateurs !

Chapitre 4 : Les nouveaux navigateurs

À partir de 2012, Google Chrome va rester le navigateur le plus utilisé dans le monde.

En dessous du podium, d’autres font leur apparition, notamment en surfant sur des vagues telles que :

  • le développement des smartphones
  • l’intérêt pour le respect de la vie privée
  • l’apparition de la blockchain

On a par exemple le navigateur UCBrowser, dédié au mobile, qui fera le buzz en Chine.

Avec l’essor du Darknet, on commence aussi à entendre parler du Tor Browser, un navigateur web libre basé sur Mozilla Firefox ESR qui permet de naviguer anonymement sur le réseau d’anonymisation Tor.

Opera continue aussi tranquillement son évolution en proposant de nouvelles fonctionnalités comme les Workspaces et l’inclusion d’un VPN gratuit.

En 2015 : moment historique : Microsoft annonce la fin d’Internet Explorer pour le 15 juin 2022 et l’arrivée d’un petit nouveau basé sur le même moteur de rendu que Chrome, il s’appellera Edge.

Microsoft Edge

Ce sera pour tous les créateurs du web un moment de joie mais aussi de nostalgie,

Petite pensée à tous mes confrères qui ont très longtemps galéré avec Internet Explorer 6 ^^

En 2016, un petit nouveau fait son entrée, il s’appelle Brave

Lancé par Brendan Eich, le créateur de JavaScript et cofondateur de Mozilla.

Construit sur le même moteur que Chrome, ce navigateur se concentre sur la confidentialité et la sécurité en bloquant les publicités et les traqueurs par défaut.

Brave

Il semble que vous soyez nombreux à l’utiliser vu le dernier sondage dans le canal télégram.

En 2017, Firefox propose d’utiliser son navigateur dans la réalité augmentée.

En 2019, The Browser Company évoque l’idée d’un navigateur révolutionnaire : ARC

La start-up vise à repenser l’expérience de navigation sur le Web. 

Je l’ai d’ailleurs testé récemment et c’est vrai que c’est une petite révolution au niveau de l’interface !

Et c’est ainsi que se termine cette histoire des navigateurs.

Au moment où je rédige cet article, le navigateur le plus utilisé est toujours Google Chrome.

Loin devant Safari, qui doit une grande partie de sa popularité à son utilisation via les iPhone.

Microsoft est revenu sur le podium des navigateurs utilisés sur ordinateur, avec son navigateur Edge. Sa stratégie a finalement payé, mais il reste encore loin devant Chrome.

(Source : https://gs.statcounter.com/browser-market-share)v

Conclusion

Dans cet article, nous avons parcouru l’histoire des navigateurs web, de leurs débuts avec le WorldWideWeb jusqu’à la domination actuelle de Google Chrome.

Aussi, j’ai évoqué que les navigateurs les plus connus, mais sachez qu’il existe des dizaines d’autres navigateurs. Je vous encourage à toujours être curieux et ne pas hésiter à explorer par vous même de nouveaux horizons.

Pour aller plus loin

Pour tout ceux qui aimerait éventuellement découvrir le métier de webmaster, je vous propose de rejoindre ma formation découverte gratuite. C’est 7 emails qui vous permettent d’explorer le métier de Webmaster en tant que Freelance.

Picture of Johann
Johann
Freelance Webmaster, et Web Entrepreneur je partage mes conseils sur la création de site Internet, le Freelancing et le Digital Nomadime.

Rejoignez WebAndFree sur les réseaux

Youtube Facebook Instagram Linkedin Tiktok

Partager cet article

Vous aimerez sûrement aussi

Dans le même genre que "L’histoire des Navigateurs Internet" je vous invite à continuer votre lecture avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez la newsletter

Newsletter
Noté 5/5 par tous nos élèves

Offre exceptionnelle cette semaine sur la formation Culture Web Frontend

Demande de financement Pôle Emploi

Il est possible de faire financer cette formation par Pôle Emploi.
La procédure peut prendre quelques semaines.
Pour en savoir plus, merci de compléter le formulaire ci-dessous :

En Janvier 2024

-20%

sur tout le catalogue
DE FORMATIONS
avec le code promo :

YOUPICEST2024

Bonne année :)